Éducation

Les Nations Unies ont placé le Canada au quatrième rang sur l’indice de développement humain pour l’année 2007-2008. Le système éducatif du pays, le secteur de la santé, la qualité de vie, la tolérance, et les installations de loisirs et culturelles sont tous d’une qualité exceptionnelle. Le système éducatif au Canada comprend des établissements financés tant par le secteur public et que le privé, y compris les collèges communautaires, les écoles de langues, les écoles primaires et secondaires, les universités et les collèges.

L’éducation au Canada est une responsabilité provinciale en vertu de la constitution canadienne, ce qui signifie qu’il y a des différences importantes entre les systèmes éducatifs dans les différentes provinces. Cependant, le Canada est le seul pays dans le monde développé qui dépense plus en éducation, et les niveaux de qualité et les installations sont uniformes et considérablement élevés dans tout le pays.

L’école

Au Canada, les enfants sont souvent inscrits en maternelle de manière volontaire pour un ou deux ans lorsqu’ils ont l’âge de quatre ou cinq ans, car tous les enfants commencent la première année à l’âge de six ans. L’année scolaire fonctionne en général de septembre à juin de l’année suivante, bien que dans certains cas le contingent en janvier soit également possible.

L’école secondaire s’étend jusqu’à la 11 ou 12 année selon la province. À partir de là, les élèves peuvent ensuite s’inscrire à l’université ou au collège. À ce stade, la province du Québec utilise le système Cégep (un acronyme français de Collège d’enseignement général et professionnel), par lequel les étudiants passent par une formation professionnelle d’un an à deux ans entre le secondaire et l’université.

Financement

Le financement public de l’éducation est assuré directement par le gouvernement provincial ou territorial ou par une combinaison de transferts provinciaux et de taxes locales recueillis par le gouvernement local ou par les autorités fiscales. Les règlements provinciaux et territoriaux, réexaminés chaque année, prévoient la structure des subventions qui détermine le niveau de financement de chaque école, en tenant compte de facteurs tels que le lieu, le nombre d’étudiants, et d’autres besoins spéciaux.

Frais de scolarité

Les frais de scolarité pour les universités ont été en moyenne de 4 500 $ CAD depuis 2008, avec des frais de scolarité internationaux pour les programmes de premier cycle d’une moyenne d’environ 11 000 $ CAD par an. Dans tous les collèges et établissements canadiens dans toutes les provinces à l’exception de ceux du Québec, les frais de scolarité moyens étaient d’environ 2 400 $ CAD (les résidents du Québec ne paient pas de frais de scolarité). Les étudiants peuvent également payer des frais de scolarité par des subventions gouvernementales, des prêts, et d’autres crédits d’impôt pour études. Le Canada offre les frais de scolarité les plus faibles pour les étudiants internationaux par rapport au Royaume-Uni, l’Australie, la Nouvelle-Zélande et les États-Unis.

Les programmes universitaires

Les universités canadiennes offrent plus de 10 000 programmes de premier cycle et de deuxième et troisième cycles, ainsi que des programmes et des certificats professionnels. Bon nombre des institutions offrent un enseignement en français ou en anglais, tandis que d’autres offrent un enseignement dans les deux langues officielles. Au cours de l’année 2005, les universités canadiennes ont employé près de 40 000 professeurs à temps plein.